Titre deMAITRE RESTAURATEUR

Un titre pour encourager et promouvoir l'excellence chez les professionnels de la restauration.

La création du titre de " Maître-Restaurateur " est l'une des applications du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs.

L'objectif recherché :

Reconnaître l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.

Pour qui ?

Les entreprises de restauration indépendantes ou appartenant à de petits ensembles (maximum trois établissements) :

  • réalisant une cuisine " authentique ", placée sous la responsabilité directe du restaurateur ou de son chef cuisinier, ne recourant pas à l'assemblage ou à des plats déjà préparés qu'il s'agirait simplement de " réchauffer " ;
  • s’engageant à respecter un ensemble de règles simples, mais garantissant une prestation de service de qualité (accueil, service à table, décoration) ;
  • respectant la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité.

De plus, les salariés peuvent désormais bénéficier du titre de maître restaurateur.

Ces points sont vérifiés au moyen d'un audit qui devra être réalisé par un organisme certificateur déclaré, indépendant de l'Etat, comme des entreprises de restauration.

Par ailleurs, les candidats au titre doivent bénéficier d'une qualification ou d'une expérience professionnelle avérée en restauration.

 

C'est le préfet du département du principal établissement du candidat, ou de l'entreprise qu'il dirige, qui est chargé d'attribuer le titre de maître-restaurateur, au vu du rapport d'audit et de l'ensemble des pièces du dossier de candidature.

En contrepartie, l'Etat accompagne les chefs d'entreprise ayant obtenu le titre dans leurs efforts de modernisation et de développement de la qualité, en leur accordant, en 2008 et en 2009 un crédit d'impôt à hauteur de 50% des dépenses directement en rapport avec les exigences du titre.

Comment obtenir le titre de Maitre Restaurateur ?

Vos intérêts :

  • Une visibilité accrue par la présence de votre restaurant dans le guide des Maîtres-Restaurateurs et l’apposition d’une plaque sur la devanture de votre restaurant.
  • Un gage de garantie qualité à proposer à votre clientèle.
  • Le bénéfice d’un crédit d’impôt.

Les Maîtres Restaurateurs du Loiret

Dans le Loiret, de nombreux chefs passionnés l’ont à ce jour décroché.

Retrouvez leurs portraits sur : http://www.my-loire-valley.com/maitres-restaurateurs-du-loiret/

Votre CCI vous accompagne - Titre Maitre Restaurateur

Vous voulez plus d'explication sur le titre, faire un pré-diagnostic, rencontrez des restaurateurs qui ont déjà suivi cette démarche, vous lancer ?

Contactez-nous !

Pour rester informé

La référence : L’Association Française des Maître Restaurateurs 

Les Textes officiels :

Décret n° 2007-1359 du 14 septembre 2007 relatif au titre de maître-restaurateur

Arrêté du 14 septembre 2007 relatif au cahier des charges du titre de maître-restaurateur

Arrêté du 17 janvier 2008 fixant la liste des organismes certificateurs aptes à réaliser l’audit externe relatif à la délivrance du titre de maître-restaurateur